Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rentrée littéraire

  • L’homme qui s’envola d’Antoine Bello (Gallimard)

    l’homme qui s’envola,antoine bello,gallimard,littérature française,rentrée littéraire,serge vessot,m'lire,librairie,laval

     

    La vie de John Walker a toutes les apparences du bonheur : dans son fief d'Albuquerque (Nouveau Mexique) il est le chef d'entreprise en pleine réussite, figure de l'économie localeet forme depuis vingt ans, avec sa femme Sarah, un couple envié et admiré, parents de trois beaux enfants. En bref, Walker a tout pour être heureux. Tout, sauf ce qui est le plus précieux à ses yeux : le temps. Pour rejoindre par moment ce temps qui lui manque, Walker imagine sa fuite et une mise en scène de sa mort. Simple imagination, simple fantasme jusqu’à ce qu’il n’en puisse plus…

     

    Il met alors cette mise en scène en action et tout le monde le pense mort. Par prudence, la compagnie d'assurances dépêche un enquêteur afin de s'assurer de la réalité du décès de Walker qui va leur coûter 30 millions de dollars – on peut les comprendre…

    Cet enquêteur n’est autre que Shepherd, le meilleur dans son domaine et, très vite, il devine que Walker est toujours vivant...

     

    C’est un jeu du chat et de la souris qui nous est proposé dans lequel s'affrontent deux « cerveaux ». Un duel qui laisse place à l’observation, au calcul, à l’anticipation et aux feintes dans un rythme effréné.

     

    Un duel certes, mais Antoine Bello laisse également une part importante à l’aspect psychologique : trois voix (Walker, Shepherd et Sarah), trois voix où se mêlent les doutes, les frustrations, les envies, les conceptions du bonheur et de la notion de réussite – si subjective ! …

     

    Antoine Bello signe une course poursuite haletante qu'il est difficile de lâcher !

    ***

     

    L'homme qui s'envola

    Antoine Bello

    Gallimard - 9782070197385 - 20€

     

     

    Vous voulez acheter ce livre parce que la critique de Serge vous a plu, il vous suffit donc de cliquer ici

     

  • les albums de la rentrée #01

    LE RENARD PERCHE

    de Quitterie SIMON & Magali DULAIN - Casterman

    Un magnifique album onirique et grâcieux ! Un enfant voit un renard perché sur un arbre. Ce dernier attend un ami. Le garçon décide d'attendre avec lui. Des illustrations hyper belles et délicates !

    IMG_20140826_135839(1).jpg

    -------

    MA VIE EN PYJAMA

    de Pauline Martin & Eric Veillé - École des Loisirs

    Humour décalé par les auteurs de l'excellent "Le bureau des papas perdus". Un petit garçon décide de mener sa vie en pyjama, en mangeant ce qu'il veut, sans plus aller à l'école... Pas si simple...

    IMG_20140826_135809(1).jpg

    ------

    L'ATTENTE

    de Eva Sanchez & Mecè Hernandez - Ane Bâté éditions

    Un livre magnifiquement illustré, très surprenant. En une quinzaine d'illustrations à l'aquarelle, les auteures traitent du sujet de l'attente. Attente de l'être aimé, qui reviendra ou pas. Ce livre est très émouvant. Gros coup de cœur.

     

    IMG_20140826_135914(1).jpg

  • Trente-six chandelles (Marie-Sabine Roger)- Chronique de Delphine

    Trente-six chandelles

    Marie-Sabine Roger

    Editions du Rouergue- 20€

     

    36 CHANDELELS.JPG

    Que feriez-vous si vous étiez programmé pour mourir mais que la grande faucheuse n'est pas à l'heure?

    Mortimer Decime porte en lui une malédiction: tous les hommes de la famille sont morts, dans des circonstances absurdes, le jour de leurs trente-six ans. 

    En ce 15 février, jour anniversaire,  Mortimer s'est préparé. Il a démissionné, donné le préavis de son appartement, rangé ses affaires, s'est acheté un beau costume et attend. Mais à l'heure fatidique rien ne se passe!

    Marie-Sabine Roger nous offre une nouvelle fois un roman plein d'humour et d'humanité.  

     

  • Jacob, Jacob (Valérie Zenatti)- Chronique de Delphine

    Jacob, Jacob

    Valérie Zenatti

    Editions de l'Olivier - 16€

     

    IMG_20140823_181804.JPG

     

    1944, Jacob a à peine 19 ans lorsqu'il quitte Constantine pour être enrôlé dans l'armée française. Comme des dizaines et des dizaines de jeunes algériens, il débarque sur les côtés de Provence afin de libérer le pays. Il rejoindra ensuite le front en Alsace où il perdra la vie.

    De cette guerre, les siens ne savent rien.  Ils n'ont aucune idée de l'endroit où il se trouve ni de la gravité de la situation. Sa mère, qui ne comprend pas pourquoi son fils n'est pas rentré, décide de partir de caserne en caserne à sa recherche. Très pauvre, peu instruite, elle va braver l'autorité de son mari pour essayer de retrouver celui qu'elle chérie tant.

    "A la caserne de Touggourt, on prend à peine le temps de répondre à la femme qui s'exprime moitié en français moitié en arabe, passe du vouvoiement au tutoiement de manière incohérente, appelle "mon fils" le lieutenant qui s'est arrêté un instant pour l'écouter, touché, elle lui évoque sa grand-mère corse, elle est à la recherche du sien, de fils, il est tirailleur, Jacob Melki, (....) Le lieutenant demande à Rachel la date d'incorporation de Jacob, elle ne comprend pas le mot incorporation , il explique, quel jour votre fils est-il parti à l'armée? Le 22 juin, à neuf heures il est parti, je ne l'ai pas vu depuis, je le languis beaucoup"

    Valérie Zenatti signe un magnifique roman, plein de tendresse et de force.

     

  • Un jour j’irai chercher mon prince en skate (Jo Witek) - chronique de Simon #137

    Je continue de survoler la rentrée littéraire et j'avais très envie de vous présenter le nouveau roman de Jo Witek. Complètement différent de ses deux derniers romans, Jo Witek sait parfaitement varier les styles...

     

    UN JOUR J'IRAI CHERCHER MON PRINCE EN SKATE

    Jo Witek

    Roman ado, Actes Sud - 11 €

    9782330022198.jpg

    Frédérique est une adolescente de 14 ans. Elle est passionnée de skate et est considérée par tous comme la fille sympa, celle qu’on va saluer d’une tape dans le dos. Malgré cela, elle aussi, aimerait bien découvrir l’amour et plaire.

    Lasse d’être considérée comme le vieux pote par ses amis garçons, elle devient la « célibre » – la célibataire libre – la plus cool du collège.

    Quand elle part une semaine à Clémence dans le manoir familial, elle rencontre pour la première fois Diane, la plus jeune de ses tantes qui se révèle être complètement déjantée. Cette dernière et les événements qui vont arriver la pousseront peu à peu à s’ouvrir aux autres…

    En reprenant beaucoup d’éléments du mythe du prince charmant, Jo Witek s’amuse et nous amuse en proposant un vision décapante et satirique des histoires d’amour et de leur quête. Le ton y est léger mais soulève de vrais questions de fonds. On y parle de la féminité imposée, d’amour bien sûr, de secrets familiaux aussi. Après le succès de ses deux derniers thrillers, Jo Witek s’impose cette fois-ci dans une comédie sociale rudement bien menée.

     

  • Rentrée littéraire étrangère, Chronique de Bérénice #15

    Voici une nouvelle sélection de romans de la rentrée littéraire 2010 :

    LITTERATURE ETRANGERE :

     

    56473437_p.jpg"Une vie qui n'était pas la sienne"

    Juan José Millas, Galaade

    La vie de Laura et Julio s'effondre complètement le jour où leur voisin, Manuel, tombe dans le coma. Il occupait en effet une place centrale dans leur couple en remplançant l'enfant qu'ils n'avaient jamais eu. Laura va alors subitement décider de se séparer de Julio qui pris au dépourvu s'installe secrètement dans l'appartement vide de Manuel, s'immisçant ainsi dans sa vie. Millas joue avec les faux semblants et les jeux de miroir pour nous livrer un récit surprenant.


     

    "Suite(s) impériale(s)" 41dyFCf3PLL._SL500_AA300_.jpg

    Bret Easton Ellis, Robert Laffont

    25 ans après "Moins que zéro", Clay Easton est devenu scénariste pour Hollywood. De retour à L.A pour passer les fêtes de Noël, il va errer de soirées branchées en retrouvailles défonces. C'est sur Rain Turner, qu'il va jeter son dévolu. Prête à tout pour réussir dans le milieu du cinéma, la belle va entraîner avec elle Clay dans une sombre affaire de meurtres et de prostitutions. Une suite qui ne devrait pas décevoir les addictes de Bret Easton Ellis. L'auteur sera d'ailleurs présent lors du festival América à Vincennes du 23 au 26 septembre.

     

     

    39153464.jpg"Effondrement"

    Horacio Castellanos Moya, Les Allusifs

    En épousant un salvadorien communiste, Teti, se met à dos toute sa famille. Elle décide alors de quitter son Honduras natal pour se rendre au Salvador. A travers la correspondance assidue qu'elle va entretenir avec son père, nous assistons à la naissance du conflit qui opposa les deux pays en 1969. Un roman dynamique où la haine familiale fait écho à la tragédie historique.


     

    "Elle avait les yeux verts" arton19045-c3201.jpg

    Arnost Lustig, Galaade

    Hanka n'a que quinze ans mais elle a compris très vite que pour survivre à Auschwitz il faut savoir jouer avec la réalité et donner les réponses que l'on attend. C'est ainsi que niant sa judéité, elle réussira à intégrer le bordel des officiers du camp, sa seule porte de sortie.  Une nouvelle approche de la Shoah sous forme de témoignage. Dérangeant mais essentiel.

     

     

    arton18757-a6b70.jpg"Urkas : itinéraire d'un parfait bandit sibérien"

    Nicolaïn Lilin, Denoël

    Nicolaï vit dans la communauté sibérienne des Urkas. La notion de famille et d'appartenance à un groupe y sont très présentes. Très jeune on lui apprend à détester les représentants de l'ordre et à manier le couteau. Une plongée dans les rites et codes de cette microsociété ultraviolente. Un premier roman qui mélange fiction, documentaire et autobiographie.

     

     

     

    "Rosa Candida" livre_l_566.jpg

    Audur Ava Olafsdottir, Zulma

    Arnljotur est un jeune homme de 22 ans aux trois obsessions : les fleurs, le corps et la mort. Afin de s'ouvrir au monde il va quitter son père et son frère jumeau autiste pour entreprendre une sorte de road movie initiatique. Son périple prendra fin dans le jardin d'un monastère où il rencontrera un moine cinéphile. Un roman islandais très poétique, véritable coup de coeur de la rentrée.


     

    35GUTT_3217478_2_apx_470_.jpg"Purge"

    Sofi Oksanen, Stock

    Alors que l'Estonie fête le départ des troupes russes, Aliide, veille femme vivant recluse dans une ferme, découvre dans son jardin la jeune Zara, jeune fille paumée et abîmée. D'abord réticente, Aliide accepte de s'en occuper. A travers leurs histoires, leur passé et leurs souffrances, l'auteur nous livre un pan de l'Histoire Estonienne et Européenne.

     

     

     

  • Rentrée littéraire française, Chronique de Bérénice #14

    Difficile de faire le tri parmi les 700 romans de la rentrée littéraire !

    Voici une première sélection des ouvrages qui nous ont interpellés :

    Littérature française :

    mathias_enard.jpg"Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants"

    Mathias Enard, Actes Sud

    L'auteur de Zone nous emmène à Constantinople sur les traces de Michel-Ange. L'artiste est en froid avec le Pape et a accepté un projet de conception d'un pont pour le compte du Sultan. Fiction, réalité historique et artistique s'entrêmelent pour notre plus grand bonheur.

     

     

     

    "Cent-seize chinois et quelques" Cent-seize-chinois-et-quelques.jpg

    Thomas Heams-Ogus, Seuil

    Dans l'Italie fasciste des années 1940s, la décision est soudain prise de regrouper les quelques chinois établis dans le pays. Ainsi parqués dans un petit village, ils font l'objet de curiosités sans susciter pour autant de réelle xénophobie. Une situation absurde acceptée par tous. Dans un style aérien, Thomas Heams-Ogus nous offre un premier roman rendant hommage aux oubliés de l'Histoire.

     

     

    laurent_gaude_ouragan_m.jpg"Ouragan" 

    Laurent Gaudé, Actes Sud

    Alors qu'une tornade s'approche de La Nouvelle-Orléans, la panique est générale et tous les habitants fuient la ville. Quelques oubliés, ne pouvant ou ne souhaitant pas quitter leur domicile, affrontent seuls le déluge. Un roman chorale haletant dans une ambiance de fin du monde.

     

     

     

    "Mon vieux et moi" monvieux.jpg

    Pierre Gagnon, Autrement

    "C'est décidé, j'adopte un petit vieux !" Un moyen comme un autre pour le narrateur de tromper la solitude. Un texte très drôle dans lequel on suit toutes les étapes et difficultés de cette adoption insolite. Complètement décalé.

     

     

     

    vivementavenir.jpg"Vivement l'avenir"

    Marie-Sabine Roger, Le Rouergue

    Après le succès de La tête en friche, Marie-Sabine Roger nous revient avec un roman sur l'amitié de trois jeunes en plein crise de la trentaine. Un peu perdus, ils vivent de petits boulots et traînent avec nonchalance dans les bistrots et sur les berges du canal d'une ville de province. C'est avec la rencontre de Gérard, souffrant de lourds handicaps physiques et mentaux, qu'ils vont apprendre à aller de l'avant et à enfin prendre en main leur avenir.

     

     

    "Où j'ai laissé mon âme" 9782742793204.jpg

    Jérôme Ferrari, Actes Sud

    Lors de la guerre d'Algérie, le Capitaine Degorce et le Lieutenant Andreani sont chargés de démanteler les réseaux de la résistance. Comment réagir face à la cruauté et la brutalité des ordres ? Jérôme Ferrari aborde la torture en Algérie à travers les questionnements intérieurs et doutes des bourreaux.


     

     

    amourile.jpg"L'amour est une île"

    Claudie Gallay, Actes Sud

    Perturbé par la grève des intermittents du spectacle, le festival d'Avignon a du mal a démarré. Pourtant la ville accueille La Jogar, une enfant du pays devenue une comédienne reconnue. Sa présence va venir raviver de pénibles souvenirs pour Odon, un directeur de théâtre qui a vécut une courte mais intense liaison avec l'actrice.