Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

thierry magnier

  • I invade you de sarah Turoche-Dromery & Nils Barrelon (édtions Thierry Magnier)

    20170804_155701.jpg

    Après avoir édité l’année dernière un très beau roman autour du graff (Robin des graffs de Muriel Zürcher), les éditions Thierry Magnier publient à nouveau un texte qui se passe sur fond de street art, le très réussi I Invade You de Sarah Turoche-Dromery et Nils Barrellon. Deux cadavres sont retrouvés sous des créations abîmées d’Invader, le street artist célèbre pour recouvrir de ses mosaïques pixélisées les murs des plus grandes villes du monde. C’est plus qu’il n’en faut pour éveiller les soupçons de Lila, jeune enquêtrice qui vient d’arriver à la brigade criminelle. Grâce à ce texte, nous plongeons littéralement dans l’univers d’Invader et de ses fans. Mais nous le faisons au travers d’un roman policier très efficace. Le lecteur suit plusieurs personnages en même temps qui ont pour point commun d’utiliser l’application Flash Invader qui permet de photographier les œuvres de l’artiste et de marquer des points (cette appli existe vraiment !). Invader est même un personnage central du roman. Mais l’intrigue prend vite le dessus et le roman policier se déroule comme on les aime. Surprenant, efficace et addictif !

     

    I invade you

    Sarah Turoche-Dromery & Nils Barrelon

    édtions Thierry Magnier - 14.50€

    9791035200329

     

    Vous pouvez acheter ce très bon livre en suivant ce lien

     

  • ATTENDS QU'HELEN VIENNE de Mary Downing Hahn et traduit par Valérie Dayre (Thierry Magnier)

    attends qu'helen vienne,mary downing hahn,valérie dayre,thierry magnier,littérature adolescente,solène duroch,librairie m'lire,laval

     

    Molly et son frère Michael, habitués à la vie urbaine, sont contraints de déménager en plein cœur de la campagne à Holwell, dans une ancienne église rénovée. Depuis que leur mère partage sa vie avec Dave et sa fille de sept ans Heather, leur cercle familial part à vau-l’eau. Leur nouvelle petite sœur est horripilante, manipulatrice et cherche à semer la discorde en accusant systématiquement Molly et Michael des pires vilenies, impuissants face à son attitude sournoise. Dans leur nouvelle demeure, la situation ne fait qu’empirer après la découverte d’un cimetière dans le jardin de la propriété. Heather est fascinée par une stèle abandonnée sous un grand chêne à l’écart des autres tombes. Très vite, Molly, terriblement angoissée, la surprend à y flâner la nuit en adoptant un comportement étrange. Commence alors une sombre histoire de fantôme... de préférence à lire la nuit, frissons garantis !

     

    Dans ce roman glaçant, nous nous retrouvons pris au piège avec Molly, consciente des faits inexplicables et terrifiants qui se passent sous ses yeux, sans pouvoir être prise au sérieux par les membres de sa famille. Comment faire face au danger qui rôde ? Car bientôt Helen prépare son arrivée et ses intentions sont loin d’être bienfaisantes…

     

    Vous voulez lire un roman fantastique qui fait froid dans le dos ? Cliquez ici pour l'acheter !

     

    Attends qu'Helen vienne

    de Mary Downing Hahn et traduit par Valérie Dayre

    Thierry Magnier - 14.50 €

  • FAIRE LE MORT de Stefan Casta (Thierry Magnier)

    faire le mort,stefan casta,thierry magnier,littérture ado,solène duroch; librairie m'lire,laval

     

    Ce roman nous fait l'effet d'une claque. L’extrait au dos de la quatrième de couverture nous prévient pourtant à l’avance de la violence des faits qui vont suivre. Et c’est pour cela que dès le début du roman nous sommes tendus, comme dans l’attente du moment crucial, événement cauchemardesque où le narrateur est déjà condamné à subir les coups. À faire le mort.

     

    Ce qui devait être une randonnée entre amis au cœur de la forêt pour observer les oiseaux et apprécier le calme paisible de la nature, va virer au drame et à l’impensable. Tous vont se liguer contre lui, celui qu’ils trouvent distant, différent, avec son béret et son écharpe étrange, sa poésie et ses drôles de questions. Au départ, cela prend l’apparence d’un jeu bête et méchant, des insultes et des humiliations, mais bientôt tout bascule et la cruauté de ces adolescents nous frappe de plein fouet. Puis la vie reprend son cours. Les bourreaux rentrent chez eux et Kim reste livré à lui-même, avec son corps meurtri, abandonné. Aucun de ces jeunes ne pourra plus jamais vivre de la même manière après « l’accident ».

     

    Un livre qui prend aux tripes, nous bouscule et nous révolte face à ces actes insensés, cette part sombre et barbare qui se réveille lorsque l’on perd le contrôle de soi-même. Comment vivre le lendemain d'un tel drame ? Cacher la vérité ou dévoiler l’horreur ? Réflexion sur la notion de pardon, de différence, d’amour, Faire le mort est un texte suédois terriblement percutant à (re)découvrir grâce à cette nouvelle édition !

     

    « Il était chaque fois question de se venger et une fois la vengeance réalisée, c’était fini. Mais la vie est différente. Il n’y a pas de fin nette. Ça continue. Nous vivons au milieu d’un fleuve de temps, de lumière, d’obscurité et d’énergie. Et c’est justement ce courant que tu sens sur ta joue un jour de vent. Je continue à lutter contre le vent. A présent, je le sens sur mon visage et je sais que je vis. »

     

    Parce qu'il ne faut pas passer à côté de ce roman et qu'il a forcément sa place sur votre table de chevet, venez par ici pour l'acheter !

     

    Faire le mort

    Stefan Casta

    Thierry Magnier - 14.00

  • TU NE SAIS RIEN DE L’AMOUR de Mikaël Ollivier (Thierry Magnier)

    tu ne sais rien de l'amour,mikael ollivier,thierry magnier,littérature jeunesse,solène duroch,librairie m'lire,laval

     

    Les amoureux. Voilà comment sont désignés Nicolas et Malina. Indissociables, toujours main dans la main, les deux adolescents partagent tout : ils vivent sous le même toit, suivent le même emploi du temps au lycée et participent aux mêmes activités. Les gens autour d’eux envient leur amour et font en sorte de ne pas les séparer pour garder cet idéal intact. 

     

    Tout chavire lorsqu’une sombre vérité éclate sous les yeux de Nicolas. Ses idéaux familiaux s’écroulent et un flot de questions l’assaillent. Déboussolé et terriblement déçu, il regarde alors d’un œil nouveau sa relation si particulière avec Malina qu’il connait depuis sa plus tendre enfance. Est-ce de l’amour ? Et qu’est véritablement l’amour au juste ? Ce récit nous amène à réfléchir en même temps que le narrateur sur les relations amoureuses, mais aussi sur la sphère familiale. 

     

    Ce personnage, prisonnier de son quotidien et de ses habitudes, va peu à peu prendre conscience de certaines réalités, difficiles à entendre et surtout à comprendre du haut de ses 16 ans et d’un amour unique. Un récit initiatique fort et émouvant dont on referme les pages avec nostalgie, ne voulant pas quitter trop vite ce jeune homme qui nous livre son histoire douloureuse mais libératrice.

     

    « On n’échappe pas aux souvenirs, à moins de devenir amnésique. On marche au présent, vers le futur, mais toujours en traînant derrière soi le boulet du passé, comme un bagnard. »

     

    TU NE SAIS RIEN DE L'AMOUR

    de Mikaël Ollivier

    Thierry Magnier - 15.90€

     

    Si vous aussi vous avez envie de découvrir Tu ne sais rien de l'amour, cliquez ici pour l'acheter !

     

     

     

  • Histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle de Hervé Giraud (Thierry Magnier)

    histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après,hervé giraud,thierry magnier,littérature ado,solène duroch,m'lire,laval

    Ils sont trois : sa sœur Cali, le chien Rubens et lui. Trio inséparable, les jumeaux lovés au creux du hamac tendu dans leur jardin et le chien courant après sa balle jaune. Lui est plutôt maladroit, rêveur, et elle, pleine de vie et de lumière. Mais cette flamme tapie dans les yeux de Cali s’éteint progressivement quand frappe la maladie. Puis leur vieux chien fugue et ne revient pas. Cali est envoyée à la « brique » et dans son lit d’hôpital, elle ressemble à une crevette minuscule. Pour sauver sa soeur, le narrateur (dont on ne connaîtra pas le nom), se lance à la poursuite de son chien, se persuadant qu’une fois le trio recomposé, tout ira mieux…

     

    L’histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle est un magnifique roman qui aborde la question de la maladie et de la perte de façon peu courante, porté par une écriture très singulière. Mais c’est avant tout un texte lumineux, poétique et sensible sur la quête émouvante d’un frère qui va tout faire pour voir sa sœur rentrer à la maison. Bouleversant !

     

     Cliquez vite ici pour acheter ce super livre !

     

     

  • tous les premiers dessins réalisés pour le concours "Dessine une bêtise de George"

    Vous êtes déjà nombreux à avoir participé et nous vous remercions !

     

    Voici l'ensemble des premières contributions à notre grand concours:

    1795700_593557260719926_1890881215_n.jpg

    Pour souvenir George l'original dessiné par Chris Haughton, c'est lui :

    9782364740501.jpg

    publié aux éditions Thierry Magnier !

    ----------------

    et tous les hommages sont à découvrir ci-dessous :

    1507063_602102116532107_464270903_n.jpg

    1925317_605369989538653_1409278992_n.jpg

     

    1654219_593995070676145_1131175289_n.jpg

    1554514_593995077342811_1247542679_n.jpg

    1613837_593557337386585_2050153498_n.jpg

     

     

    1654235_602243673184618_1734581885_n.jpg

    1656373_607748689300783_1424774738_n.jpg

    1743614_598111073597878_1283571627_n.jpg

    1743700_593840767358242_1927916379_n.jpg

    1780619_598205406921778_1935629749_n.jpg

    1795484_600410970034555_2138061825_n.jpg

     

    1796420_594804560595196_1353644764_n.jpg

    1797494_594929097249409_1522618268_n.jpg

    1891020_602110186531300_1459181212_n.jpg

    1899886_596803237061995_667791715_n.jpg

     

    1901164_598205416921777_996035500_n.jpg

    1911884_600860206656298_777942304_n.jpg

    1947591_600860226656296_551495556_n.jpg

    1621933_595795700496082_1973219100_n.jpg

    on a même reçu une vidéo :

     

     

  • Chut ! on a un plan (Chris Haughton) - chronique de Simon #144

    CHUT ! ON A UN PLAN

    Chris Haughton

    Thierry Magnier - 14,80 €

     

    chut on a un plan,chris haughton,thierry magnier,album jeunesse,oiseau,librairie,laval,m'lire,mlire,simon roguet

     

    Ce Chris Haughton a un talent fou. Après seulement trois albums, tout le monde sera d’accord pour le considérer comme un des auteurs majeurs en petite enfance. Il possède tout ce qui fait un auteur important : une maîtrise impeccable de l’histoire et de la narration. Quand on s’adresse aux petits, il faut être juste et la langue de Haughton se lit parfaitement. C’est fluide, cela sonne. En tant que lecteur, on prend vraiment plaisir à transmettre ses textes et cela change tout. Ensuite il faut un style graphique et là encore, Chris Haughton fait fort. Son trait est parfaitement reconnaissable et les fans de Bébé chouette (Un peu perdu) reconnaissent parfaitement George (Oh non George) et reconnaitront immédiatement les 4 compères de cette histoire.

    Dans Chut ! on a un plan, nous suivons 4 personnages à l’allure vraiment rigolote qui partent à la chasse aux oiseaux. Pas très malins, cette chasse va vite prendre des airs de ridicule pour eux… Un grand succès une fois encore !

     

  • Nouveau concours de dessin - Dessinez George de Chris Haughton en train de faire une grosse bétise !

    C'est le grand retour du concours de dessin de la librairie M'Lire !

    Après Rita et Machin de Olivier TALLEC, après Pomelo de Benjamin CHAUD, c'est au tour de George de Chris HAUGHTON d'être à l'honneur dans ce nouveau concours autour d'un personnage !

     

    affiche concours chris haughton.jpg

     

    Pour vous resituer George, voici l'album Oh non George présenté dans Onlikoinou

     


    onlikoinou #23 Oh non George ! (Chris Haughton) par afterfives

    et pour fêter tout cela, mercredi 26 mars, venez rencontrer en vrai de vrai Chris Haughton qui sera à la librairie pour une rencontre exceptionnelle !

  • onlikoinou #41 LE CROCOLION (Antonin Louchard) - Thierry Magnier

    Simon vous présente et vous lit "Le Crocolion" de Antonin Louchard publié chez Thierry Magnier.


    onlikoinou 41 crocolion par afterfives

  • Les nouveautés jolies de la rentrée #03

    IMG_20130827_175337.JPG

    PIRATES À TARTINER (Eric Veillé) - Actes Sud junior

    Si vous étiez là en juin dernier pour la dédicace d'Eric Veillé, voici son nouveau livre tout aussi excellent Pirates à tartiner. Au programme, des dents noires à colorier, des monstres marins à dessiner, des étripages à inventer... A vos crayons !

    IMG_20130827_175429.JPG

    MES ROBOTS EN PYJAMARAMA (Michaël Leblond & Frédérique Bertrand) - Rouergue jeunesse

    Le nouveau pyjamarama ! Utilisant toujours la technique de l'ombro-cinéma (une grille rayée déplacée lentement sur des dessins striés), c'est l'univers des robots qui est mis en avant dans cet ouvrage. Toujours plein d'images qui bougent donc ; la nouveauté consiste dans le fait que l'enfant pourra colorier, dessiner plein de superbes images ! Un livre d'activités bien original.

    IMG_20130827_175513.JPG

    DIS PAPA DIS MAMAN TU FAIS QUOI QUAND J'SUIS PAS LÀ ? (Camille Seydoux & Amélie Graux) - Sarbacane

    Voici une très bonne question à laquelle beaucoup d'enfants aimeraient avoir la réponse. Le quotidien heure par heure de Papa et Maman quand l'enfant passe une journée à l'école, voici ce que propose ce très bel album de Camille Seydoux et Amélie Graux.

    IMG_20130827_175620.JPG

    LE CROCOLION (Antonin Louchard) - Thierry Magnier

    Le Papa de Titi est super fort. Il connaît toutes les réponses que se posent le jeune lapin. Mais comment cela ! il ne connaît pas le Crocolion ? Un album à la chute très très drôle pour les plus jeunes. On retrouve une nouvelle fois avec plaisir l'humour décalé de Antonin Louchard.

  • Exposition autour du livre "Cuisine avec les petits au fil des saisons"

    photo(44).JPG

    photo(46).JPG

    Cuisiner avec les petits au fil des saisons est un livre de cuisine très bien fait pour les enfants et ce n’est pas si commun que cela. Même si beaucoup d’ouvrages sortent sur ce thème, peu d’entre eux sont réellement accessibles aux enfants. Soit les recettes sont trop compliquées, soit les ingrédients sont introuvables ou alors les plats sont si farfelus qu’ils ne plaisent pas trop. Cet ouvrage a la modestie de ne proposer que des recettes simples et efficaces. Elles semblent faciles à réaliser et ne font appel qu’à des fruits et légumes de saison. L’envie est de suggérer aux enfants de goûter avec leurs cinq sens les plaisirs de la cuisine, la faire bien sûr, mais aussi la déguster. Le tout est très bien habillé par les illustrations de Marion Billet et donne envie de s’y mettre.

  • Les post-it de la jeunesse #01

    INSTINCT (Vincent VILLEMINOT)

    Nathan - 15.50 €

    Photo 029.jpg

    Une excellente trilogie captivante autour du phénomène des animorphes. Des ados découvrent qu'ils ont la possibilité de se transformer en animaux. Un médecin découvre cela. Nous suivons dès lors le destin de Tim, Shariff et Flora. Action, émotions et beaucoup de psychologie autour de ces personnages. Un rythme haletant avec un grand talent de narrateur !

    ---------

    PEUR EXPRESS (Jo WITEK)

    Actes Sud Ado Noir - 14.70 €

    Photo 032.jpg

    Un roman noir qui va vous faire froid dans le dos.

    Un train, la veille de Noël, descend dans le sud de la France. En pleine tempête de neige, il va s'immobiliser au milieu d'un viaduc, dans une situation extrême. Six ados racontent ces événements dans un roman choral bien angoissant !

    ----------

    GOOD BYE BERLIN (Wolfgang HERRNDORF)

    Thierry Magnier - 14.50 €

    Photo 031.jpg

    Un road movie complètement délirant. Deux ados partent sur les routes allemandes au bord d'une vieille Lada. C'est drôle, rocambolesque, bien écrit. Enthousiasmant !

     

    la critique complète ici

  • onlikoinou #23 Oh non George! (Chris Haughton)

    Onlikoinou #23

     

    découvrez avec le dernier Onlikoinou le nouvel album de Chris Haughton Oh non George !

    C'est l'auteur qui nous avait offert le superbe Un peu perdu, récompensé par un prix Sorcières cette année. Ces deux ouvrages sont publiés aux éditions thierry Magnier.


    onlikoinou #23 Oh non George ! (Chris Haughton) par afterfives

  • Revolver (Marcus Sedwick) - chronique de Emilie #27

    REVOLVER

    Marcus Sedwick

    Thierry Magnier 11,20€

    revolver, sedwick, thierry magnier, romans ados, tension, m'lire, emilie thomas

     

    Enfilez vos moufles, bonnets et autres écharpes car ce roman va vous plonger dans un univers glacial, dans des paysages enneigés où le froid est omniprésent et cruel…

     

    Nous sommes en 1910, à Giron en Suède. Sig et sa famille vivent dans une petite cabane désolée, à l’écart de la ville. La vie y est rude : la faim, la misère et le froid surtout.

    En ce dimanche d’hiver, tout bascule. Einar, le père de Sig, pourtant conscient du danger, tombe dans le lac gelé alors qu’il tentait de le traverser en traîneau. Anna sa sœur et Nadya sa belle-mère décident de partir chercher de l’aide à la ville et laissent le jeune Sig veiller sur le corps de son père. C’est alors qu’un étranger survient, menaçant, et réclame l’or que lui doit son père… Pourtant, Sig ne connaît aucun trésor dans sa famille, ils ne possèdent qu'un très vieux revolver Colt…

    L’histoire se construit sur deux périodes : en 1910 en Suède au moment de la mort du père, et en 1899 en Alaska, là où tout a commencé.

     

    Dans ce roman court, Marcus Sedwick nous projette en pleine folie de la ruée vers l’or, où l’espoir de richesse est plus qu'éphémère, où les rêves sont durement rattrapés par une réalité faite de misère, de convoitises et d'armes à feu. Par son talent d’évocation, l’auteur parvient à créer une ambiance lourde de menace, où l’on peine à respire. L'action, qui se déroule sur 36h, est brève, mais l'auteur insuffle un faux rythme pesant, entre l'action présente et le passé, qui ne fait qu'accentuer la tension ambiante.

  • Mon père est américain (Fred Paronuzzi) - chronique de Simon #114

     

    mon père est américain, fred paronuzzi, thierry magnier, librairie m'lire, roman ado, peine de mort, simon roguetMon père est américain

    Fred Paronuzzi

    Roman, Éditions Thierry Magnier - 9,10 €


    Léo est un ado a priori sans problème. Il vit avec sa mère depuis toujours et ne sait pratiquement rien de son père sauf qu’il est américain, qu’il n’a été pour sa mère qu’un amour de passage et qu’il n’a jamais cherché à recréer des liens avec son fils… Pourtant un jour, Léo découvre que sa mère est encore en relation avec lui. Des transferts d’argent circulent du compte bancaire de sa mère vers les États-Unis et tout porte à croire qu’ils lui sont destinés. Après le choc et la colère, le jeune garçon va découvrir un terrible secret qui va changer sa vie…

    Fred Paronuzzi, qu’on avait découvert avec le très bon Un cargo pour Berlin, confirme tout le bien qu’on pensait de lui. Mon père est américain est un roman qui sonne juste, et ce malgré la thématique assez lourde qui est abordée. La relation qui se tisse, avec beaucoup de retenue et de pudeur entre le père et le fils est très bien décrite, sans trop en faire. Le père sait ce qu’il a fait et en parle avec beaucoup de franchise. Léo, lui, est perdu et cela semble tout à fait réaliste. La fin du roman, qui n’est en fait qu’un autre début, permet d’éviter toute ébauche de joie surréaliste et m’a beaucoup plu également.

    Mon père est américain est décidément un très bon roman !

  • Le monde dans la main (Mikaël Ollivier) - chronique de Emilie #22

    Le monde dans la main

    Mikaël Ollivier

    Thierry Magnier (15,50€)

    le monde dans la main, mikael ollivier, thierry magnier, librairie, m'lire, emilie thomas



    « Ce qui est le cœur de la littérature : l'histoire, l'authenticité des personnages, et les émotions que ces derniers véhiculent. Exactement ce qui compte pour moi, autant comme lecteur que comme écrivain. » (Mikaël Ollivier)

    Pierre a tout pour être heureux, il a une famille unie et fait des études musicales à Versailles. Tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais la vie n’est jamais aussi simple et du jour au lendemain tout son monde s’écroule… Sa mère décide de partir, sans un mot. S’installe alors le doute, la peur et surtout l’incompréhension. Dans cette famille où les non dits sont monnaie courante, le dialogue va peu à peu s’installer, les langues se délier et les secrets se révéler. Pierre qui n’était encore qu’un ado de seize ans va devoir mûrir pour pouvoir faire face au monde d’adulte qui s’ouvre soudainement à lui.

    Récit familial et intimiste, Mikaël Ollivier nous dépeint le portrait d’une famille aux apparences trompeuses. Sous des airs de bourgeoisie respectable se cachent des secrets de famille inavoués et inavouables. Il parvient à capturer avec profondeur et réalisme ce moment de flottement à l’adolescence, où l’on quitte l’enfance sans être tout à fait adulte. Sa plume sonne juste, ses personnages sont authentiques et son histoire toute en sensibilité. Un roman touchant tout en émotion.      

  • onlikoinou #20 Un peu perdu de Chris Haughton


    onlikoinou #20 un peu perdu par afterfives

  • L'encyclopédie approximative du Poney (Manu boisteau) - chronique de Simon #93

    L'encyclopédie approximative du Poney de Manu Boisteau (éd. Thierry Magnier - 9.90 €)

     

    l'encyclopédie approximative du poney, manu boisteau, thierry magnier, poney, mlire, simon roguet

     

    Amis dauphins et autres minous minous tremblez et pleurez ! car vous pouvez être tristes... oui, vous pouvez. Vous êtes encore vaincus !

    Une fois encore, c'est votre ennemi, votre faux frère, le Poney qui resplendit sous les lumières et les devants de la scène. Déjà vainqueur dans de nombreux coeurs d'enfants et autres nostalgiques de Petit Poney, cette fois-ci il est même le sujet d'une encyclopédie ! Non vous ne rêvez pas, une vraie encyclopédie pour tout savoir sur votre animal préféré. Mais il y a un hic. Car il n'y a pas de belles histoires sans un hic. Cette encyclopédie, dans laquelle nous avions fondé tant d'espoir, n'est qu' "appoximative". C'est noté dans le titre. Et cela change tout. Ce n'est pas vraiment que ce soit incomplet. Non, c'est approximatif. C'est exactement cela : Approximatif = approchant, imparfait, imprécis, indicatif, proche, vague. C'est tout à fait ça. Je rajouterai aussi dans l'ordre que vous voudrez : décalé, délirant, moqueur, parodique, jouissif et puis génial (parce que ça le vaut bien).

    Effectivement, vous l'aurez compris, cette encyclopédie est une immense farce. Manu Boisteau reprend une à une les caractéristiques de ce charmant animal et les décrit avec un humour (plus que) grinçant. C'est tout simplement irrésistible. Et bon ! (cela permet d'évacuer des années de frustation de livres roses et concons)

    Âmes fragiles, faites quand même attention, ce guide peut choquer. Vous apprendrez par exemple à bien accomoder votre poney (en croute ou pané ?) mais sinon c'est une foule d'informations vraiment très utiles qui vous seront fournies. Vous pourrez apprendre à bien parler Poney, à le coiffer correctement (coupe afro ou effet tsunami ?), découvrir sa véritable Histoire, sa place dans l'art contemporain (on néglige trop souvent cet aspect des choses...). Bref c'est une vraie invitation à la découverte que nous lance Manu Boisteau.

    Pour résumer, ce livre est drôle, décapant même et nous devons souligner ici la qualité des images utilisées par Boisteau pour l'illustrer.

     

    l'encyclopédie approximative du poney, manu boisteau, thierry magnier, poney, mlire, simon roguet

    l'encyclopédie approximative du poney, manu boisteau, thierry magnier, poney, mlire, simon roguet

    et en plus si vous êtes gentils ou vous offre une planche d'autocollants trop beaux...

     

    l'encyclopédie approximative du poney,manu boisteau,thierry magnier,poney,mlire,simon roguet

     

    Alors pour toutes ces raisons, j'ai envie de vous dire :

    l'encyclopédie approximative du poney, manu boisteau, thierry magnier, poney, mlire, simon roguet

    vous faites moins les malins maintenant...

     

    le site de manu boisteau, c'est ici

  • Un peu perdu (Chris Haughton) - chronique de Emilie #05

    Un peu perdu de Chris Haughton (Thierry Magnier - 14€)

    un peu perdu, chris haughton, thierry magnier, mlire, librairie

    Boing… Boing… BOING ! ! !

     

    Malheur ! Bébé chouette est tombé du nid ! Le pauvre petit est perdu dans cette si grande forêt ! Heureusement pour lui (ou non…) un gentil écureuil passant par là décide de l’aider à retrouver sa chère maman…

     

    C’est un album drôle et tendre à la fois. Les couleurs de lever de soleil accentuent la douceur de cette petite histoire. Les personnages sont drôlement attachants, comme le petit écureuil, un peu simplet il faut bien l’avouer, mais qui va faire tout son possible pour aider le bébé chouette à retrouver sa maman, même si pour cela il devra chercher un par un les animaux de la forêt.

     

    On sent son petit cœur fondre devant la détresse de ce petit animal sans défense. Alors si comme moi vous avez un cœur en chamalow foncez lire ce livre ! Vous ne le regretterez pas !

     

    chris haughton, un peu perdu, thierry magnier, mlire

    chris haughton, un peu perdu, thierry magnier, mlire

    chris haughton, un peu perdu, thierry magnier, mlire

    pour voir pleins d'images terribles de Chris Haughton, c'est ici !

  • Hyacinthe et Rose (François Morel & Martin Jarrie) - chronique de Simon #83

    9782844208262.jpgHyacinthe et Rose

    textes de François Morel
    illustrations de Martin Jarrie
    Editions Thierry Magnier - 30 €


    Presque tout oppose Hyacinthe et Rose sa femme. Lui est communiste, elle catholique. Lui aime boire, elle préfère manger. Il aime traîner, elle s’active en tous sens… Pourtant, ils ont une même et unique passion : les fleurs. C’est par le biais des souvenirs du narrateur, leur petit-fils, que nous allons découvrir quelques moments de leur vie et de leur amours florales. Ces moments, tendres et émouvants, parfois mélancoliques mais souvent drôles sont extrêmement bien décrits par François Morel qui confirme avec ce texte une vraie plume. Ce texte, pour tout âge, est de plus magnifié par les peintures de Martin Jarrie qui nous prouve une nouvelle fois son talent d’artiste – celui qui crée.

    Il a su en une vingtaine de portraits de fleurs pleine page retranscrire et apporter toute l’émotion et la force du souvenir.

    Cet album est une vraie ode aux fleurs, tout en restant proche des personnages qu’il met en scène. La poésie des gens sans histoire en quelque sorte, qu’on retrouve donc une fois encore dans l’œuvre de François Morel. Un pur bonheur.

    hyacintheextrait-4.jpg